L’importance de l’anglais aujourd’hui n’est plus à démontrer. Dans le contexte du travail, cette langue est d’autant plus importante et donne plus de largesse aux travailleurs dans leur capacité à saisir des opportunités d’affaires et à collaborer avec des personnes de hautes statures professionnelles.

Beaucoup de personnes s’appuient donc sur l’anglais qu’on leur a enseigné au collège et croient être assez armés pour affronter le monde du travail avec un anglais professionnel convaincant. Toutefois, ils se rendent vite compte que la langue de Shakespeare dans le milieu du travail n’est pas tout à fait ce qu’on leur a appris à l’école.

Comment s’y prendre alors pour améliorer son anglais professionnel avec des méthodes de base ?

Qu’est-ce que l’anglais professionnel ?

Encore appelé ‘’anglais des affaires’’, l‘anglais professionnel correspond à un niveau de maîtrise de l’anglais parlé et écrit adapté à l’univers professionnel dans lequel on évolue. Il est important de maîtriser ce type d’anglais aujourd’hui afin de pouvoir être compétitif sur la marché du travail et capable de répondre à diverses exigences de l’emploi que l’on mène.

Par exemple, savoir comment rédiger un e-mail professionnel en anglais peut s’avérer indispensable dans certains métiers, et pour ce faire, il faut maîtriser les règles de l’anglais des affaires.

Ce type d’anglais exige que le locuteur ait un vocabulaire richement spécifique. Il doit pouvoir utiliser habilement  tout un ensemble d’éléments linguistiques pour se faire comprendre dans un environnement professionnel où l’anglais occupe une place de choix.

L’anglais professionnel se démarque donc du type d’anglais qui est enseigné au collège ou qui se parle. Les codes linguistiques et règles grammaticales qui se greffent à l’anglais sont particuliers lorsque cette langue est utilisée dans un contexte de travail.

Qu’est-ce qui différencie l’anglais professionnel de l’anglais académique ?

La différence entre l’anglais professionnel et l’anglais académique se situe surtout au niveau du style. L’anglais professionnel se veut plus technique, plus direct avec une emphase sur un vocabulaire moins généraliste donc plus spécifique ou concentré sur un domaine d’activité (commerce, finance, tourisme, marketing…).

L’anglais académique par contre est beaucoup plus ouvert et souvent plus théorique. On peut aussi estimer que l’anglais professionnel représente un champ expérimental où de mise en pratique des théories enseignées par l’anglais académique.

Quelles sont les bases pour maîtriser l’anglais professionnel ?

Pour améliorer son habileté à s’exprimer dans l’anglais des affaires, il y a des habitudes de bases à adopter et développer.

Beaucoup lire et prendre des notes

Ce n’est pas discutable. La lecture a toujours été et demeure l’une des meilleures façons d’apprendre et de s’améliorer dans une langue. En ce qui concerne l’anglais professionnel, le travailleur doit pouvoir cultiver une soif pour la lecture de livres. Il doit lire un peu de tout mais surtout lire des livres qui concernent son domaine de travail et toujours avoir le réflexe de prendre des notes (nouveaux mots, nouvelles expressions, etc…)

Parler avec des locuteurs natifs

Il est important aussi que le travailleur qui cherche à améliorer son anglais professionnel se crée des connexions avec des locuteurs natifs qui parlent un anglais de travail. Échanger à l’oral avec des locuteurs natifs donne l’opportunité à l’apprenant de s’exercer à appliquer les nouveaux codes linguistiques qu’il a appris dans ses recherches.

Cela lui permet aussi d’être attentif à la manière de parler des natifs de la langue. Il peut tirer beaucoup de leçons par exemple de leurs accentuations ou des mots et expressions qu’ils utilisent.

Suivre des chaînes YouTube spécifiques (s’inspirer des stars)

Plusieurs chaînes YouTube proposent des contenus très édifiants adaptés à ceux qui cherchent à améliorer leur anglais professionnel. Ces chaînes sont bien structurées dans les contenus qu’ils proposent et le travailleur peut choisir les rubriques ou sous contenus qui l’intéressent le plus.

Suivre les stars lorsqu’ils parlent en interview peut aussi apporter une certaine plus-value. Les célébrités de la musique ou stars hollywoodiennes, pour la plupart, sont très éloquentes et s’expriment en interview dans un anglais professionnel très inspirant.

En dehors de ces trois moyens d’apprentissage qui sont à la portée de tous, il est aussi utile de voyager pour aller faire des bains linguistiques dans des pays anglophones. Cela va peut-être nécessiter un lourd budget mais cela vaut le coup.

Pour finir, il faut retenir que sans persévérance, il n’est pas évident d’arriver à relever son niveau en anglais professionnel. Quel que soit le moyen ou la méthode d’apprentissage adoptée, il faut y associer de la discipline et de la détermination afin de parvenir à éblouir ses interlocuteurs avec son niveau d’anglais professionnel.