Depuis toujours, les métiers de l’accueil et de l’hôtellerie font partie des métiers de prestige qui n’ont pris aucune ride. Les avancées technologiques et leur incursion dans les buildings et appartements des hôtels n’ont rien pu y changer. Rien, ni aucune machine ne saura communiquer la chaleur humaine que recherchent les voyageurs en toquant aux portes des hôtels, auberges, gîtes, etc. Vous hésitez encore à vous lancer dans ce domaine. Vous trouverez ici cinq bonnes raisons de vous faire former et de faire carrière dans ce secteur.

Le secteur hôtelier est orienté vers l’humain

La relation client est au centre de la formation et du quotidien d’un futur maître hôtelier. C’est cette valeur que l’école de management hôtelier CMH Academy s’attelle à inculquer à ses étudiants aspirants aux métiers de l’hôtellerie. L’école leur apprend notamment à faire preuve d’aisance relationnelle, d’organisation, de savoir-vivre et de savoir-être.

Généralement, c’est par le truchement des travaux de groupe et des projets d’études en commun que les connaissances sont transmises. Dans une école de formation en hôtellerie, vous apprendrez surtout le leadership, à faire preuve d’empathie, à mieux gérer votre temps, etc.

Lorsqu’ils réussissent à implémenter ces compétences et notions de galanterie dans leur quotidien, ils appréhenderont mieux les attentes de la clientèle et pourront y répondre la plus belle des manières.

La formation est immersive

L’éducation par l’expérience est certainement la clé du succès et d’une immersion professionnelle réussie. Les cours théoriques, dispensés par des spécialistes aguerris, vont de pair avec des séances pratiques ainsi que des mises en situation réelle. Cela vaut tout aussi bien pour le côté culinaire que pour l’apprentissage du management et de la gestion.

C’est pour cette raison que les centres de formation mettent souvent à la disposition des étudiants un restaurant d’application sur les lieux de formation. Ces cursus prennent également en compte des stages pour développer des compétences et de l’expérience sur le terrain.

Des spécialisations au choix pour tous

Du CAP au Master (Bac + 5) en passant par le Bachelor et bien d’autres encore, la filière offre des formations et des débouchés divers, pour tous les profils. Tout dépend de votre projet professionnel.

Évidemment, pour aller de l’avant dans le métier et viser des postes à grandes responsabilités, certaines qualifications sont requises. Un Bachelor ou un master en Management Hôtelier International par exemple, permettent de gravir plus vite les échelons. Lorsque vous vous engagez pour ce type de parcours, la formation est beaucoup plus centrée sur des notions en rapport avec le management, l’excellence et le leadership.

Une formation en hôtellerie vous donne une ouverture sur le monde

21875900 – group of happiness students with raised hands

Une formation en hôtellerie, lorsqu’elle est bien structurée, comprend souvent des stages et des semestres d’échange à l’extérieur. En effet, les responsables comprennent mieux que quiconque à quel point les expériences internationales valorisent un professionnel du métier.

Certaines écoles proposent notamment un espace multiculturel varié dès les bancs de l’université. Cela permet aux apprenants d’en apprendre davantage sur le monde et ses différentes cultures. Il existe même des écoles rassemblant près de 120 nationalités sur leurs campus. Très souvent, une grande partie de ces étudiants viennent de l’étranger. Ils vivent tous ensemble au quotidien et s’enrichissent mutuellement de leurs expériences et cultures respectives.

Des perspectives alléchantes offertes

Les métiers de l’accueil et de l’hôtellerie représentent un emploi sur 10 à travers le monde. C’est un secteur d’emploi qui offre des opportunités d’insertion professionnelle à divers postes. Les emplois offerts vont généralement des spécialités opérationnelles au management international. Donc, vous pouvez être rassuré en ce qui concerne votre introduction dans la vie active. D’ailleurs, la majorité des diplômés de ce secteur décroche un emploi dans les tout premiers mois qui suivent l’obtention de leur diplôme.