La notion d’actionnariat a connu une évolution au fil des années grâce au placement de capitaux et toutes sortes d’investissements dans les entreprises et ou firmes. C’est ainsi que le système laisse place à une souscription actionnariat qui réunit en son sein tout genre de personnes y compris les salariés.

Que sous-entend une souscription actionnariat ?

L’action est un titre de propriété d’une partie du capital d’une entreprise et l’actionnaire est la personne détentrice de toute ou partie de ces titres. Ce qui lui donne le droit de participer aux prises de décisions, aux assemblées générales et percevant une part du profit générée par la société sous forme de dividende.

Ainsi dit, la souscription actionnariat est un ensemble de mesures qui permet à une société (cotée ou non) d’unir à son capital sur une période lointaine ses collaborateurs.

De cette souscription, peut résulter plusieurs formes parmi lesquelles  nous distinguons : l’actionnariat salarié qui n’est rien d’autre que l’ensemble des salariés qui possède chacun une part de capitaux au sein de l’entreprise. Dans le cas où les actionnaires principaux partagent un lien de sang, il est question d’actionnariat familial.

La dernière forme de souscription actionnariat qui va nous intéresser est l’actionnariat financier qui découle du fait que les principaux actionnaires sont des investisseurs. Rappelons que l’actionnaire est le propriétaire des actions d’une société ayant un caractère commercial et chaque action représente une part du capital de cette société.

Comment souscrire à l’actionnariat ?

De façon générale, pour bénéficier du statut d’actionnaire au sein d’une entreprise, il faut disposer suffisamment de fonds pour l’acquisition de capitaux  se traduisant par des actions. Est éligible pour être actionnaire toute personne justifiant d’un statut moral et ou physique.

Mais de façon spécifique, la souscription actionnariat d’un salarié (en collectif) est pour :

  • Tout employé en apprentissage, CDD ou CDI avec pour condition d’avoir 90 jours d’ancienneté au maximum ;
  • Tout mandataire social ou chef de société d’une entreprise d’au moins 250 employés ;
  • Les employés retraités ou préretraités qui ont toujours leur plan d’épargne de société à jour ;

La souscription actionnariat familial a une liaison directe avec le lien de sang comme mentionné ci-dessus et elle requiert des spécificités propres à chaque entreprise. Celui financier est possible pour toute personne pouvant investir directement par ses propres moyens dans la société, c’est un cas qui est plus en phase avec la condition générale.

Quels sont les avantages d’une souscription actionnariat ?

Pour l’entreprise, elle permet d’augmenter son capital social. Ce qui favorise une plus grande visibilité et donc plus de facilité à gagner des marchés publics ou privés. En réalité, les gens sont plus enthousiastes à donner leur argent pour acquérir un service auprès des sociétés ayant de forts capitaux. Cela parce qu’ils se rassurent de ne pas perdre leurs gains.

Pour les actionnaires, la souscription actionnariat est un investissement qui permet de gagner des revenus mensuels, trimestriels ou annuels selon le montant investi. Ils bénéficient également de certaines faveurs en rapport avec l’activité de l’entreprise. Si l’on prenait le cas d’un hôtel par exemple, ces derniers ont droit à des privilèges bien défini par le règlement de la structure. Cela peut être des séjours de congés non-payés, des réductions de frais de prestation, etc.