Gérer une entreprise, en l’occurrence lorsque celle-ci compte des centaines d’employés, est loin d’être une mince affaire. En effet, il faut pouvoir coordonner toutes les activités, veiller à ce que les tâches soient accomplies à temps, etc. Toutefois, il existe une solution pour se décharger de certaines occupations et assurez une bonne cohésion au sein de l’entreprise : c’est le Comex.

Le Comex, qu’est-ce que c’est ?

Diminutif de Comité exécutif, le Comex est une cellule qui assiste le directeur général dans la bonne gestion d’une entreprise. C’est donc une instance de direction à part entière. Toutefois, celle-ci peut prendre la forme d’une réunion stratégique avec des fréquences d’interventions variables (mensuelle, hebdomadaire, annuelle, semestrielle ou trimestrielle).

Notez que ces fréquences dépendent en majeur parti de la taille de l’entreprise, ainsi que de son secteur d’activité. Il est aussi à retenir que le Comex regroupe des personnes totalement impartiales, et autonomes en cas d’absence du chef aux réunions. Cette impartialité fait d’ailleurs partie des conditions nécessaires à l’atteinte des missions du Comex.

Missions et rôles du Comex

La mission du Comex se résume en deux volets :

  • Suivre le chemin emprunté par l’entreprise pour s’assurer qu’elle ne dévie pas de sa feuille de route ;
  • Et prendre des décisions stratégiques en fonction des recommandations du conseil d’administration.

Ce comité a néanmoins le devoir de remplir plusieurs rôles. Il doit notamment :

  • S’enquérir des résultats de l’entreprise en temps réel et le communiquer aux employés ;
  • Mettre sur pieds une stratégie bien détaillée pour booster l’entreprise ;
  • Et renforcer la vision commune de l’entreprise pour améliorer la cohésion entre les employés.

Concrètement, à quoi sert cet organe ?

Hormis le fait de rassembler les têtes pensantes autour d’une même table, le Comex permet de coordonner toutes les actions de l’entreprise dans un même sens pour son épanouissement et sa prospérité. Il sert aussi de canal de discussion des nouvelles politiques de gestion, et permet de voir ensemble les différentes perspectives d’expansions des activités de la l’entreprise. C’est donc un comité qui a une bonne raison d’être.

Qui peut présider au Comex ?

Les membres du Comex varient en fonction de l’envergure et de la structure de l’entreprise. Mais généralement, c’est un creuset qui ne rassemble que les hauts dirigeants de l’entreprise. En d’autres termes, on y retrouve que les directeurs et directrices en relation étroite avec la direction générale. Parmi ceux-ci, on compte :

  • Le directeur général ;
  • Les directeurs des services tels que la finance, les relations publiques, les ressources humaines, le développement de projet, et le marketing ;
  • Et le directeur des opérations.

Cependant, il peut arriver que les directeurs régionaux soient convoqués aux réunions express du Comex.

Que faire donc pour un comex efficace ?

Pour rendre les réunions courtes du Comex productif, il suffit d’adopter quelques petites attitudes.

Établir un ordre du jour en tenant compte des priorités

C’est la première des choses pour ne pas perdre votre temps aux réunions du comex : anticipez sur la réunion. Elle est à la fois primordiale et simple à faire. Prévenez donc à l’avance les membres du comité en leur faisant parvenir l’ordre du jour.

Définir le sujet du jour

Pour que tous puissent avancer dans le même sens, il faut que le sujet du jour qui fera l’objet du débat soit clair dans la tête de tous. Pour cela, jouez cartes sur table, et dites de façon claire la nature du sujet : stratégique, opérationnel ou politique.

Garder une vision d’ensemble

Le Comex est l’occasion parfaite pour faire le point sur les activités clés de l’entreprise. De plus, toutes les directions y sont représentées. N’hésitez donc pas à profiter de cette opportunité pour aborder les sujets brulants.

Centralisez les données nécessaires

Une fois la réunion terminée, assurez-vous personnellement que toutes les personnes qui y étaient reçoivent un compte rendu de la séance. Celui-ci devra contenir l’entièreté des sujets et décisions prises le jour. Grâce à ceci, vous maintiendrez plus facilement la traçabilité.

Le shadow Comex, le comex des jeunes

Sortit très récemment, le shadow Comex encore appelé Comex fantôme, est un comité regroupant les jeunes cadres de l’entreprise. Elle agit parallèlement au Comex, mais n’a pas de pouvoir de décision. Son rôle se résume donc à trois points :

  • Participer à la naissance de nouveaux projets ;
  • Apporter un avis critique sur les stratégies et décisions de l’entreprise ;
  • Et tenir informés les dirigeants de l’entreprise sur les techniques digitales.

Très apprécié et déjà adopté par de nombreuses structures, le shadow Comex permet à l’entreprise d’impliquer les jeunes dans la gestion, et de préparer la relève. C’est d’ailleurs les raisons qui ont amené certaines entreprises à associer le Comex fantôme au vrai Comex. Cependant, ce dernier n’est pas à confondre avec le Codir.

Comex et Codir, quelles différences ?

La frontière entre ces deux comités est tellement fine, que beaucoup de personnes les confondent. Le Comex, c’est le comité exécutif. Il regroupe uniquement les directeurs de services. Le Codir (Comité de direction) par contre regroupe plus d’une cinquantaine de salariés.

De plus, c’est un groupe qui a pour rôle de veiller au bon fonctionnement de l’entreprise. Il n’a donc rien à voir avec le Comex. Toutefois, il peut arriver que le président de l’entreprise en raison de la taille de l’entreprise ou de son désir de mieux faire fonctionner l’entreprise associe le Codir et le Comex.