Le Compound annual growth rate (CAGR) évalue le taux de croissance annuel d’un investissement sur une durée définie. Il est aussi appelé taux de croissance annuelle composé (TCAC). Il est défini grâce au calcul actuariel. Son utilité intervient lors du calcul du retour sur investissement de deux placements sur la même période. Comment fonctionne le mécanisme ? Nous vous invitons à en savoir plus dans cet article.

Quel est e le principe de fonctionnement CAGR ?

Aussi appelé taux actuariel, le CAGR est utilisé beaucoup utilisé en assurance-vie. Il représente le taux moyen de rentabilité annuel d’un placement effectué. Sur une longue période, il évalue cette croissance additionnée à la valeur d’origine.

Pour faire simple, le CAGR permet de déterminer la somme que rapportera un investissement. Le rendement est ensuite réinvesti chaque année. Les intérêts deviennent par ailleurs producteurs d’autres intérêts. Cela permet un agrandissement de gains grâce aux intérêts composés.

Comment calculer le CAGR ?

En pratique, les différentes formules de calcul ne sont pas difficiles à comprendre.

De façon générale, on détermine le CAGR en suivant le modèle suivant. ([valeur finale/valeur initiale]^[1/nombre d’années]) -1

Explication de l’opération

De prime abord compliquée, cette formule ne l’est pas comme on le pense. Elle repose sur trois opérations :

  • Elle consiste à la division de la valeur finale par celle initiale ;
  • Le résultat est alors monté à la puissance 1 puis est divisé par le nombre d’années du placement ;
  • Le taux actuariel apparait après soustraction de 1 du résultat obtenu.

Les intérêts du CAGR

Le compound annual growth rate présente des avantages favorable pour l’investisseur afin d’obtenir de meilleurs résultats.

L’intérêt primaire

L’intérêt primordial du CAGR est de donner la croissance moyenne d’un placement sur le long terme. Prenant l’exemple du contrat d’assurance-vie dont le rendement varie chaque année en raison de plusieurs facteurs, le CAGR favorise l’obtention de son évolution sur une durée déterminée. Pour l’optimisation fiscale du contrat, la durée peut être de 08 ans.

L’intérêt secondaire

Le CAGR est important lors de la comparaison entre plusieurs investissements. Ces derniers peuvent être une obligation à taux variable et à taux fixe. Il évalue le rendement des placements des deux options sur le moyen terme, 5 années par exemple. Cela renseigne sur l’option ayant le meilleur rendement au fil du temps.

Les limites du CAGR

Malgré ses intérêts non négligeables, le CAGR présente des limites qu’il est important de connaitre pour un bon placement. Le CAGR représente un couteau à double tranchant. Son point fort s’avère être une de ses plus grandes limites. La formule du CAGR néglige la totalité de la volatilité potentielle.

Le taux annuel de croissance composé ne tient pas compte des retraits ou ajouts de fonds par les investisseurs. Les retours sur investissement ne sont pas uniformes et fréquents. Le calcul du CAGR peut aboutir à un résultat du taux de croissance augmenté. La négligence de la volatilité est fatale lors d’une étude de marché financier.

L’utilisation du CAGR doit alors se résumer à la comparaison et au suivi des placements effectués. Pour des investissements très compliqués, il est conseillé d’utiliser un autre outil pour un meilleur suivi, et surtout de faire appel à des professionnels.