Le monde évolue, les enjeux également. Certains métiers tendent à disparaître alors que d’autres, plus spécifiques, voient le jour. Les métiers du développement durable font partie de ces nouvelles filières d’emplois. Bien entendu, comme tout ce qui est nouveau, les réactions sont diverses. Donc, pendant que certains y voient une opportunité de faire partie des pionniers, d’autres, plus sceptiques, estiment que ce serait une perte de temps. Découvrez ici en quoi il est si important de se faire former dans le domaine du développement durable.

Les diplômes de fin de formation en développement durable sont réputés

Les impacts de l’action de l’homme sur l’environnement font appel à des solutions urgentes pour secourir la planète et sauver les générations futures. C’est dans cette optique que des formations comme la formation Master et Bachelor en développement durable et en environnement ont vu le jour.

Ces études, centrées sur l’écologie de façon générale, ont pour but de former des cadres avertis des nouveaux enjeux environnementaux. Ils pourront par la suite impulser aux communautés des différentes zones d’intervention le sens de responsabilité à l’égard de leur environnement.

En vous inscrivant dans une école de formation comme ESI Business School, vous êtes assuré d’en ressortir nanti d’un diplôme réputé. En effet, les diplômes délivrés par cette école ont démontré un fort potentiel d’insertion en entreprise.

Les étudiants formés en développement durable sont recherchés sur le marché de l’emploi

La crise climatique, la pollution de l’environnement, le gaspillage ou encore la surconsommation ; toutes ces choses ont incité les entreprises à s’interroger sur leur impact sur la planète. Une fois le diagnostic établi, des pistes de solutions sont mises en branle pour contrer les effets pervers de la destruction progressive de l’environnement par l’homme.

Les profils de professionnels qualifiés ou d’experts reconnus dans le secteur du développement durable sont donc de plus en plus sollicités sur le marché de l’emploi. En effet, dans leur grande majorité, les entreprises de divers secteurs d’activités ont intégré une vision à long terme d’un monde beaucoup plus durable.

Beaucoup n’ont d’ailleurs pas eu le choix. De nouvelles lois en matière de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) les y ont contraints. Alors, pour ne pas rester en marge de ces réformes et pour ne pas être au banc des entreprises pollueuses et récalcitrantes, les entreprises recherchent constamment des profils spécialisés en développement durable.

Une diversification des spécialisations

Les différentes formations dispensées par les universités et écoles dans le secteur de l’environnement et du développement durable débouchent sur diverses spécialités. Ainsi, pendant que certains finissent spécialistes en gestion de l’eau et des déchets, d’autres acquièrent une expertise en gestion des risques environnementaux, en efficacité énergétique, en protection de la nature, etc.

Beaucoup de recrues issues de ce secteur de formation sont nommées : responsable en développement durable, technicien de gestion des milieux naturels, hydrogéologue, expert naturaliste, etc. La liste est plutôt longue et le besoin de ces professionnels se fera davantage sentir dans les prochaines années.