Dans un contrat de travail officiel où une entreprise engage un employé, ce dernier travaille contre une rémunération donnée à la fin du mois. La fiche de paie constitue le document officiel qui témoigne de ce paiement. De quoi s’agit-il concrètement ? Découvrez-en plus dans la suite de cet article !

La fiche de paie : qu’est-ce que c’est ?

La fiche de paie est un document obligatoire qu’un employeur transmet à son employé mensuellement selon la date de paiement qui figure sur le contrat signé. Il contient entre autres toutes les informations qui résument le travail effectué par l’employé et le montant de son salaire. Sa non-transmission peut être passible de poursuites judiciaires par l’employé.

Quelles sont les informations que contient une fiche de paie ?

Lorsque vous prenez un bulletin de salaire, vous verrez à la fois, les informations relatives à l’employé, mais aussi à l’employeur ainsi que d’autres catégories d’informations importantes.

Les informations d’identification

Concrètement, du côté de l’employé, vous trouverez des informations personnelles comme le nom complet, le lieu de travail, le type de contrat, la position occupée dans l’entreprise… En ce qui concerne les informations relatives à l’employeur, on retrouve également son nom, mais aussi son numéro d’immatriculation et son SIRET.

Les informations relatives aux cotisations sociales

Sur le bulletin de salaire se trouve aussi la référence à l’organisme de sécurité sociale auprès de laquelle l’employeur verse les cotisations de ses salariés. Il est nécessaire que ces derniers y soient rattachés. De plus, la fiche de paie devra contenir les détails des diverses cotisations (sociales, patronales, salariales, fiscales) des travailleurs. Elle contient également un code APE ou NAF. C’est ce code qui permet de préciser la convention collective applicable.

Quelques autres éléments

D’autres éléments obligatoires comme le temps de travail mensuel et les heures supplémentaires doivent également figurer sur la fiche de paie. À cela s’ajoutent les éléments de décompte, le montant du salaire brut, le montant du salaire net, les indemnités, le total du salaire imposable et la date du paiement. Il faut également ajouter les détails des congés et les différents cumuls de travail.

Dans quel cas utilise-t-on une fiche de paie ?

Une fiche de paie comme celle que propose karotpay, en plus d’être un justificatif pour le paiement du salaire, est un document que le salarié doit garder précieusement avec lui. En effet, elle peut faire office de pièce justificative dans l’établissement d’autres documents administratifs. Il peut par exemple vous servir à obtenir une indemnisation en cas de chômage. piIl vous servira également à faire valoir vos droits en cas d’admission à la retraite.

Par ailleurs, le bulletin de salaire sert aussi de justificatifs pour l’employeur dans le cadre de diverses procédures juridiques et administratives. Il est donc utile aussi bien pour l’employé que pour l’employeur. C’est pourquoi il est recommandé de la conserver pendant au moins 5 ans.

En résumé, la fiche de paie ou encore bulletin de salaire est un document d’une importance capitale pour l’employé et l’employeur. Elle doit être convenablement conservée tout au long de la fonction de l’employé, qu’elle soit sous forme électronique ou papier.