Dans le cadre de l’exécution de ses activités, toute entreprise est susceptible de causer des dommages matériels ou corporels à un tiers. C’est dans ce contexte qu’intervient l’assurance multirisque professionnelle, un contrat plus ou moins particulier qui consiste à couvrir une entreprise lorsqu’un dommage survient dans l’exécution de ses activités. Sa couverture est composée d’un ensemble de garanties qui couvrent les biens et l’activité de l’entreprise. Découvrez dans cet article, ce qu’est une assurance professionnelle.

Assurance professionnelle : définition

La gestion d’une entreprise demande également au responsable d’identifier et de gérer les risques de l’entreprise. Cela passe par la souscription à une assurance professionnelle adaptée. En effet, une assurance professionnelle est un ensemble de contrats d’assurance auxquels une entreprise est appelée à souscrire en fonction de ses activités.  Cet ensemble de contrats vise à protéger l’entreprise des aléas issus de son exploitation en contrepartie d’une cotisation. Ainsi, lorsque survient une situation dont la couverture est prévue dans le contrat d’assurance pro, l’assureur se chargera de verser une indemnité suivant le montant et les modalités prévus dans celui-ci. En droit des affaires, on parle de contrat aléatoire.

Pourquoi souscrire une assurance professionnelle ?

Il existe deux grandes raisons qui peuvent motiver une entreprise à souscrire une assurance professionnelle :

  • La gestion efficiente des risques ;
  • L’obligation légale vis-à-vis de l’activité réglementée.

Comme mentionner plus haut, dans l’exécution de vos activités professionnelles, l’exploitation de votre entreprise ou encore la commercialisation de vos produits et leur utilisation, votre entreprise peut causer des dommages à vos clients ou aux tiers. Raison pour laquelle il est important de souscrire une assurance pro pour micro entreprise afin d’être couvert lorsque survient une pareille situation. Cette assurance permet de sécuriser au mieux la pérennité de votre entreprise face à des risques majeurs. Elle est facultative pour certaines professions et obligatoire pour d’autres.

En outre, les entrepreneurs sont de plus en plus soucieux de protéger leurs activités contre des aléas indépendants de leur volonté et de leurs faits. À cet effet, l’assurance professionnelle s’inscrit dans la catégorie des décisions entrant dans la gestion prévisionnelle des risques en entreprise. Mieux, elle permet de protéger les dirigeants en affrontant les situations périlleuses comme une indisponibilité qui peut causer des pertes de revenus, ce qui est utile surtout pour les PME et les entreprises individuelles. Enfin, l’assurance professionnelle protège également les employés en réparant les dommages éventuels en cas de fautes ou absence, de risques professionnels pouvant toucher à leur intégrité physique et morale comme les accidents et les maladies.

Qui peut souscrire une assurance professionnelle ?

L’assurance professionnelle concerne en général toutes les entreprises, peu importe leur statut :

  • Commerçants, artisans, professions libérales ;
  • Entreprises individuelles, professions médicales, auto entrepreneur ;
  • Exploitants agricoles, les entreprises du BTP, les associations, etc.

Étant donné que toutes les entreprises sont exposées à des risques (incendie dans des locaux, vol de matériel, responsabilité civile engagée par un tiers, perte d’exploitation, etc.), elles ont toutes intérêt à se couvrir. Autrement, elles seront seules face aux conséquences financières de l’événement, ce qui peut beaucoup coûter pour leur trésorerie.

Les différentes assurances professionnelles ?

Les garanties offertes par une assurance professionnelle sont nombreuses et variées selon les besoins de chaque entreprise. C’est ainsi qu’on distingue :

  • L’assurance responsabilité civile professionnelle qui protège l’entreprise lorsque sa responsabilité civile est engagée ;
  • L’assurance multirisque professionnelle qui regroupe plusieurs options au choix pour assurer la couverture de divers risques éventuels ;
  • L’assurance responsabilité civile d’exploitation qui intervient en cas de dommages causés au cours de la vie quotidienne de l’entreprise, qui ne sont pas liés à la réalisation de ses activités ;
  • L’assurance prévoyance santé destinée à maintenir les revenus du dirigeant en cas d’accident, de maladie ou d’hospitalisation causant une absence en entreprise ;

De manière générale, les risques couverts par une assurance professionnelle sont les incendies, le dégât des eaux, la grêle, le bris de glace, le vol, l’explosion, le vandalisme, les dommages électriques, etc.